Messages les plus consultés

Nombre total de pages vues

Translate

Rechercher dans ce blog

Ma liste de blogs

Reflets du Passé

Actualité de l'auteur et de sa collection aux éditions Dualpha, ayant vocation à exhumer des textes toujours d'actualité. Thèmes abordés : Magie,illusionnisme, prestidigitation, ésotérisme. Pour tous contacts avec la rédaction de ce blog, pour poser vos questions, et pour être averti de nos nouvelles mises en ligne : refletsdupasse@gmail.com Attention tous les textes mis en ligne sur ce blog sont soumis au Droit d'Auteur.

jeudi 14 novembre 2019

Burling Hull (1954) - RARISSIME !

1954 -manuscrit de Burling Hull "Challenge Handcuff Act"
Plaquette rarissime !
Burling Hull (9 septembre 1889 - novembre 1982) était un magicien inventif, surnommé
"l'Edison de la magie ", spécialisé dans le mentalisme et les effets spéciaux. Pendant la plus grande partie de sa vie, il vécut à DeLand en Floride.
Ses pseudonymes et noms de scènes incluent :
"Volta the Great",
"L'Homme à l'esprit radar",
"Le magicien blanc"
et "Gideon » : ('Gid') Dayn.
Hull a prétendu être – (et en est généralement crédité) - l'inventeur du jeu de cartes Svengali qu'il a breveté en 1909. Il a prétendu avoir inventé plus de 500 effets magiques, tout en étant un écrivain prolifique, avec 52 livres publiés à son nom ( y compris les mystères scellés et les combats, l’Encyclopédie des illusions sur scène, les mystères scellés et les réponses à vos questions pour Crystal Acting et Mind Reading Acts.
Il a écrit sur une grande variété de sujets magiques, notamment les tours de cartes, le mentalisme, les évasions, l'avaleur de lame de rasoir, la vision aveugle, la manipulation de la balle de billard, la magie de la soie, le jeu du second regard, la publicité et la mise en scène.
Hull a non seulement publié de nombreux titres sur les effets magiques, mais il a également joué et enseigné la magie pendant plus de 80 ans. Au cours de ses années précédentes de "magicien blanc", il a accompli un acte entièrement vêtu de blanc dans lequel il faisait disparaître, se multiplier et réapparaître des boules de billard et des soieries.
Au cours des dernières années, il est intervenu dans de nombreuses conventions de magiciens, développant les aspects commerciales liés au métiers.

Hull était actif dans le mouvement de reconnaissance des droits intellectuels sur les méthodes magiques et il était un ardent défenseur de la protection des secrets commerciaux magiques par les brevets sur les gadgets et le droit d'auteur sur les textes, selon les cas.
Cependant, il a vaincu sa propre position éthique contre le plagiat en publiant des documents secrets d’autres magiciens qui lui avaient volé des idées, afin de se venger d’avoir été plagié.

À la fin des années 1950, Hull publia un bulletin d'information, The GdDn Truth About Magic, principalement dans le but de critiquer le tout aussi célèbre mentaliste Robert A. Nelson, connu sur scène sous le nom de "Korda RaMayne". Hull a utilisé le pseudonyme Gideon ("Gid") Dayn pour exposer les effets de Nelson sous prétexte de les "réviser".

Le dictionnaire encyclopédique du mentalisme en trois volumes de Hull, publié en 1961, était la plus grande compilation de découvertes, de gadgets, d'effets, de motifs et d'illusions de mentalisme jamais publiée jusqu'à cette date.
Cette œuvre marqua le point de départ d’une passionnante querelle entre Hull et Robert Nelson, accusé par Hull d’enseigner le mentalisme à des joueurs et des racketteurs afin qu’ils puissent commettre ce que Hull appelait "le vol du public" (dans les casinos).
Il a également critiqué Nelson pour avoir vendu des curiosités magiques folkloriques « hoodoo » qui, selon Hull, étaient utilisées dans des rituels de " magie noire et de vénération du diable ".

Dans ses dernières années, Hull a perdu la vue, une perte qu'il n'a jamais acceptée. Il est décédé à l'âge de 93 ans dans une maison de retraite. La vie de Hull et son impact sur le monde de la magie de scène sont décrits dans une biographie de 1977, The Edison of Magic et His Incredible Creations, écrite par Samuel Patrick Smith.
Hull est l'auteur de « 33 Rope Ties and Chain Releases » (1915). Il a été allégué que le magicien Harry Houdini avait emprunté des informations dans « corde et ses évasions » (1921). Cependant, une édition de 1947 du livre de Hull contient une introduction intitulée "Houdini n'a pas volé ce livre".
Selon Hull : "Il est vrai qu'un livre apparu avec comme nom d’auteur « Houdini » est le vol intégral de tout le contenu de mon livre original. Il a volé le titre original " Patter «  et les présentations originales de mes tours, reproduisant exactement plusieurs des illustrations. De plus, ce livre contrefait modifia délibérément les noms des figures originales portant mon nom et évitait tout crédit à l'auteur original et à l'inventeur ... Mais Houdini s’expliqua sur cette affaire et me paya une somme juste mais modérée ... j’ai jugé son explication plausible et… nous sommes restés de bons amis. "
A l’image de Houdini, il exposa les astuces des médiums spiritualistes.
Ses écrits sur ce sujet ont été rassemblés et publiés en 1977 sous le titre The Billion Dollar Bait :
Bibliographie :
Manipulation de boules de billard expert (1910)
Mystères scellés (1911)
Loi sur le mouchoir moderne (1914)
Bulletin des dernières astuces et tours (1914)
Grand tour de corde des Indes orientales (1914)
Maître Sleights avec des boules de billard (1914)
L'art de la scène (1914)
Sleights (1914)
33 attaches de corde et dégagements de chaîne (1915)
La loi relative aux menottes (1916)
Loi sur le second secret de la scène (1916)
Comment répondre aux questions concernant les lois sur la contemplation de l'esprit et la lecture de l'esprit (1927)
Les tours de corde coupés et restaurés au monde (1927)
Manipulation experte (1928)
Actes de lecture de messages scellés (1929)
Le système Volta permettant de lire des messages scellés (1929)
Le miracle de la lumière flottante (1931)
Les dernières méthodes des bandeaux sur les yeux (1932)
Trente et un homme qui lit l'esprit (1935)
Les trois succès de la carte « Wow » de Burling Hull (1939)
La carte d'Annemann - Les miracles et les mystères mentaux d'Annemann (1940)
Le dictionnaire du mentalisme (1961)
Edison et la magie, ses incroyables créations (1977).



samedi 26 octobre 2019

BIBLIOGRAPHIE MAGIQUE

-Duraty : Frissons Magiques, Routines pour la Scène et le Close-up
E. O. 1980, 44 pages, 100 dessins de l'auteur.
-Rhod, Daniel : Close Up Cosmopolite 2 [Prestidigitation – Cartes - Pièces] E. O. 1978 (tirage à 400 exemplaires numérotés), 47 pages.
-Duraty : Jardin Secret, Close-Up, Trucs et Comédie 1994, 163 pages.

dimanche 25 août 2019

LE ROI DES PRESTIDIGITATEURS ROBERT-HOUDIN

LE ROI DES PRESTIDIGITATEURS ROBERT-HOUDIN
ALAIN SERGENT
PARIS, Éditions du Seuil - Collection les "Les 400 Coups" - 1952




mercredi 14 août 2019

Banque des soirées fantastiques théâtre de ROBERT-HOUDIN

Banque des soirées fantastiques : "venez nous voir cinq cents fois" (période HAMILTON) : "la loi punit des travaux forcés tout individu qui sera condamné aux galères", "toute contre-façon de ce billet ne sera tolérée, qu'autant que ce ne sera pas la même chose".
Un très bel exemplaire actuellement mis en vente sur ebay et qui prouve la valeur faciale dudit billet !

dimanche 19 mai 2019

bibliographie de l'occultisme


La critique de Jean de Saint-Houardon :
Bibliographie de l'Occultisme
"D'une érudition hors du commun dans les registres de l'étrange, du sensible et du secret, auteur de quinze ouvrages abordant avec maitrise et justesse des disciplines imperméables au plus grand nombre, ésotérisme, mythologie, magie, il nous avait déjà beaucoup appris, et en citant scrupuleusement ses sources il nous avait déjà prouvé le sérieux de ses travaux, démontrant, s'il était encore besoin, sa crédibilité dans des domaines pour beaucoup considérés comme improbables. Avec ce nouvel ouvrage, Bibliographie occultiste, un monument, il nous fait partager ses sources nombreuses et détaillées et son érudition à mon avis aujourd'hui inégalée chez nos contemporains, un monument qu'il serait injurieux pour celui-ci de tenter de résumer. Il rend quelques hommages à des auteurs et des éditeurs passionnés, et notamment à l'un d'entre eux, celui-là plus appuyé que les autres, Pierre Pujols, personnage emblématique, homonyme d'un avocat au Présidial de Cahors à la fin du XVIIe siècle pour qui s'est intéressé à l'histoire du département du Lot. J'ai appris qu'enfant conçu sur le tard par ses parents, il avait pour mère, une "Toinette"... Compliment à l'auteur de cet ouvrage, Richard Raczynski auquel je ne pense pas que l'on puisse opposer un quelconque compétiteur dans ses registres de prédilection !"


Ouvrir ce livre, c’est franchir le seuil de la Librairie du Merveilleux et se plonger dans le Paris intellectuel et hermétique de la belle époque, à la rencontre de Pierre Dujols (1862-1926), « le plus fin joaillier des bibliophiles. »

Quels livres, quels mystères et quels secrets a-t-il révélé pour mériter ce titre ?

Qui fréquentait-il pour être ainsi au cœur de l’ésotérisme de son temps ?

De Fulcanelli au pré-maçonnique Dialogus de templo Salomonis, en passant par Paray-le-Monial, c’est ce que nous dévoile ici Richard Raczynski (auteur notamment d’un Dictionnaire du Martinisme, du Manuscrit inachevé et de Biblio Magica).

Cette mise en bouche étant achevée, il est temps d’accompagner l’auteur devant les vitrines du « plus fin joaillier des bibliophiles occultistes » et de le laisser nous présenter les secrets de quelques-uns des trésors du Dujols.

« Déjà auteur de 14 ouvrages depuis 2006, Richard Raczynski propose ici de partager une nouvelle étape de sa quête « merveilleuse », après avoir exploré durant 5 ouvrages la thématique maçonnique (dans laquelle j’inclus le martinisme, même si, en toute rigueur…) et, au cours de 6 opus, le monde parisien et international de la magie, enrichis d’ailleurs par un essai sur la peur spectacle. Sa curiosité, en effet, guide ses pas vers des lieux oubliés ou peu connus (c’est un bonheur de flâner dans Paris, son Guide du Paris initiatique à la main) et ses yeux sur des ouvrages inconnus du grand public, et parfois même des spécialistes, comme ce manuscrit inachevé, dont il a procuré l’édition en 2015 » (préface de X.B. Coordinateur (et contributeur) de Cent ans de spiritualité maçonnique. Histoire de la GLNF (Dervy, 2015) et Trois cents ans de Franc-maçonnerie).(Dervy, 2017).

Sommaire : Préface de X.B. – Préambule – I : De l’origine – II : Les Dujols, descendants d’une noblesse oubliée ? – III : Albéric-Alexandre Thomas, l’associé de Dujols – IV : Pierre Dujols – Albert Louis Caillet, du savoir au plagiat – V : Pierre Dujols – Les sources – VI : Pierre Dujols – Paray-le-Monial – VII : Pierre Dujols – Fulcanelli – VIII : Pierre Dujols – Dupiney de Vorepierre – X : Pierre Dujols – L’Explorateur – X : Pierre Dujols – Le cryptographe – XI : Pierre Dujols – L’Eubage de Sion – XII : Pierre Dujols – Aperçu des Livres proposés par la Librairie du Merveilleux – XIII : Pierre Dujols – Son Évocation à travers les livres – Épilogue – Répartition des 3501 références bibliographiques

470 pages.
Lien : https://francephi.com/livre/bibliographie-de-loccultisme

lundi 31 décembre 2018

MIRELDO

Music-Hall de l'OLYMPIA – Paris, photographie promotionnelle du magicien Mireldo pour son attraction « La décapitée vivante », âme sensible s’abstenir !
Un lot encore plus sanglant et réaliste composé de trois clichés à retrouver (actuellement) sur le site de vente en ligne ebay.

samedi 21 avril 2018

ARTISTES

Encore quelques clichés d'artistes pour venir compléter nos portraits d'hier...
JACK ALBAN (Ducret Alban) - SORCAR - PIERNAY - MANITA (épouse de Carrington) - DELPHIN de MAZAUBERT.